Matthieu 20 Traduction Louis Segond


1 Car le royaume des cieux est semblable à un maître de maison qui sortit dès le matin, afin de louer des ouvriers pour sa vigne.


Martin :

Car le Royaume des cieux est semblable à un père de famille, qui sortit dès le point du jour afin de louer des ouvriers pour sa vigne.

Ostervald :

Car le royaume des cieux est semblable à un père de famille, qui sortit dès la pointe du jour, afin de louer des ouvriers pour sa vigne.

Darby :

Car le royaume des cieux est semblable à un maître de maison qui sortit dès le point du jour afin de louer des ouvriers pour sa vigne.

Crampon :

" Car le royaume des cieux est semblable à un père de famille qui sortit de grand matin afin de louer des ouvriers pour sa vigne.

Lausanne :

Car le royaume des cieux est semblable à un maître de maison qui sortit dès le point du jour, afin de louer des ouvriers pour sa vigne.

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Car le royaume des cieux est semblable à un pere de famille, lequel sortit dés le poinct du jour pour loüer des ouvriers pour sa vigne.

2 Il convint avec eux d'un denier par jour, et il les envoya à sa vigne.


Martin :

Et quand il eut accordé avec les ouvriers à un denier par jour, il les envoya à sa vigne.

Ostervald :

Et étant convenu avec les ouvriers d'un denier par jour, il les envoya à sa vigne.

Darby :

Et étant tombé d'accord avec les ouvriers pour un denier par jour, il les envoya dans sa vigne.

Crampon :

Étant convenu avec les ouvriers d’un denier par jour, il les envoya à sa vigne.

Lausanne :

Et ayant fait accord avec les ouvriers pour un denier par jour, il les envoya dans sa vigne.

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Et quand il eût accordé avec les ouvriers à un denier par jour, il les envoya en sa vigne.

3 Il sortit vers la troisième heure, et il en vit d'autres qui étaient sur la place sans rien faire.


Martin :

Puis étant sorti sur les trois heures, il en vit d'autres qui étaient au marché, sans rien faire;

Ostervald :

Il sortit encore vers la troisième heure, et il en vit d'autres qui étaient sur la place sans rien faire,

Darby :

Et sortant vers la troisième heure, il en vit d'autres qui étaient sur la place du marché à ne rien faire;

Crampon :

Il sortit vers la troisième heure et en vit d’autres qui se tenaient sur la place sans rien faire.

Lausanne :

Puis étant sorti vers la troisième heure, il en vit d’autres qui se tenaient oisifs sur la place publique,

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Puis estant sorti environ sur les trois heures, il en vid d’autres qui estoyent à ne rien faire au marché:

4 Il leur dit: Allez aussi à ma vigne, et je vous donnerai ce qui sera raisonnable.


Martin :

Auxquels il dit: allez-vous-en aussi à ma vigne, et je vous donnerai ce qui sera raisonnable.

Ostervald :

Et il leur dit: Allez, vous aussi, à ma vigne, et je vous donnerai ce qui sera raisonnable.

Darby :

et il dit à ceux-ci: Allez, vous aussi, dans la vigne, et je vous donnerai ce qui sera juste;

Crampon :

Il leur dit : Allez aussi à ma vigne, et je vous donnerai ce qui sera juste ;

Lausanne :

et il leur dit : Allez, vous aussi, à la vigne ; et ce qui sera juste, je vous le donnerai. Et ils allèrent.

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Ausquels il dit, Allez-vous-en aussi en ma vigne, et je vous baillerai ce qui sera de raison.

5 Et ils y allèrent. Il sortit de nouveau vers la sixième heure et vers la neuvième, et il fit de même.


Martin :

Et ils y allèrent. Puis il sortit encore environ sur les six heures, et sur les neuf heures, et il en fit de même.

Ostervald :

Et ils y allèrent. Il sortit encore vers la sixième et la neuvième heure, et fit la même chose.

Darby :

et ils s'en allèrent. Sortant encore vers la sixième heure et vers la neuvième heure, il fit de même.

Crampon :

et ils y allèrent. Il sortit encore vers la sixième et vers la neuvième heure, et fit la même chose.

Lausanne :

Étant encore sorti vers la sixième et la neuvième heure, il fit de même.

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Et ils s’y en allerent. Puis il sortit derechef environ sur les six et neuf heures, et fit de mesme.

6 Étant sorti vers la onzième heure, il en trouva d'autres qui étaient sur la place, et il leur dit: Pourquoi vous tenez-vous ici toute la journée sans rien faire?


Martin :

Et étant sorti sur les onze heures, il en trouva d'autres qui étaient sans rien faire, auxquels il dit: pourquoi vous tenez-vous ici tout le jour sans rien faire?

Ostervald :

Et vers la onzième heure, il sortit et en trouva d'autres qui étaient sans rien faire, et il leur dit: Pourquoi vous tenez-vous ici tout le jour sans rien faire?

Darby :

Et sortant vers la onzième heure, il en trouva d'autres qui étaient là; et il leur dit: Pourquoi vous tenez-vous ici tout le jour sans rien faire?

Crampon :

Enfin, étant sorti vers la onzième heure, il en trouva d’autres qui étaient oisifs, et il leur dit : Pourquoi vous tenez-vous ici toute la journée sans rien faire ?

Lausanne :

Or étant sorti vers la onzième heure, il en trouva d’autres qui étaient oisifs, et il leur dit : Pourquoi vous tenez-vous ici tout le jour oisifs ? —”

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Et environ sur les onze heures il sortit, et en trouva d’autres qui estoyent à ne rien faire, ausquels il dit, Pourquoi vous tenés-vous ici tout le jour à ne rien faire?

7 Ils lui répondirent: C'est que personne ne nous a loués. Allez aussi à ma vigne, leur dit-il.


Martin :

Ils lui répondirent: parce que personne ne nous a loués. Et il leur dit: allez-vous-en aussi à ma vigne, et vous recevrez ce qui sera raisonnable.

Ostervald :

Ils lui répondirent: Parce que personne ne nous a loués. Il leur dit: Allez, vous aussi, à ma vigne, et vous recevrez ce qui sera raisonnable.

Darby :

Ils lui disent: Parce que personne ne nous a engagés. Il leur dit: Allez, vous aussi, dans la vigne, et vous recevrez ce qui sera juste.

Crampon :

Ils lui répondirent : C’est que personne ne nous a loués. Il leur dit : Allez, vous aussi, à ma vigne.

Lausanne :

Ils lui disent : Parce que personne ne nous a loués. —” Il leur dit : Allez, vous aussi, à la vigne ; et ce qui sera juste, vous le recevrez.

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Ils lui [respon]dirent, Parce que personne ne nous a loüez. Et il leur dit, Allez-vous-en aussi en ma vigne, et vous recevrez ce qui sera de raison.

8 Quand le soir fut venu, le maître de la vigne dit à son intendant: Appelle les ouvriers, et paie-leur le salaire, en allant des derniers aux premiers.


Martin :

Et le soir étant venu, le maître de la vigne dit à celui qui avait la charge de ses affaires: appelle les ouvriers, et leur paye leur salaire, en commençant depuis les derniers jusques aux premiers.

Ostervald :

Quand le soir fut venu, le maître de la vigne dit à son intendant: Appelle les ouvriers, et leur paye leur salaire, en allant des derniers jusqu'aux premiers.

Darby :

Et le soir étant venu, le maître de la vigne dit à son intendant: Appelle les ouvriers, et paye-leur leur salaire, en commençant depuis les derniers jusqu'aux premiers.

Crampon :

Le soir étant venu, le maître de la vigne dit à son intendant : Appelle les ouvriers et paie leur salaire, en allant des derniers aux premiers.

Lausanne :

Or quand le soir fut venu, le maître{Grec le seigneur.} de la vigne dit à son intendant : Appelle les ouvriers, et paie-leur le salaire, en commençant par les derniers jusqu’aux premiers.

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Quand donc le soir fut venu, le seigneur de la vigne dit à celui qui avoit la charge de ses affaires, Appelle les ouvriers, et leur paye leur salaire: commençant depuis les derniers jusques aux premiers.

9 Ceux de la onzième heure vinrent, et reçurent chacun un denier.


Martin :

Alors ceux qui avaient été loués vers les onze heures étant venus, ils reçurent chacun un denier.

Ostervald :

Et ceux de la onzième heure, étant venus, reçurent chacun un denier.

Darby :

Et lorsque ceux qui avaient été engagés vers la onzième heure furent venus, ils reçurent chacun un denier;

Crampon :

Ceux de la onzième heure vinrent et reçurent chacun un denier.

Lausanne :

Et ceux de la onzième heure étant venus, ils reçurent chacun un denier.

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Alors ceux qui [avoyent esté loüez] vers les onze heures estans venus, ils receurent chacun un denier.

10 Les premiers vinrent ensuite, croyant recevoir davantage; mais ils reçurent aussi chacun un denier.


Martin :

Or quand les premiers furent venus ils croyaient recevoir davantage, mais ils reçurent aussi chacun un denier.

Ostervald :

Les premiers, étant aussi venus, s'attendaient à recevoir davantage; mais ils reçurent aussi chacun un denier.

Darby :

et quand les premiers furent venus, ils croyaient recevoir davantage, mais ils reçurent, eux aussi, chacun un denier.

Crampon :

Les premiers, venant à leur tour, pensaient qu’ils recevraient davantage ; mais ils reçurent aussi chacun un denier.

Lausanne :

Mais quand les premiers furent venus, ils pensèrent qu’ils recevraient davantage ;

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Or quand les premiers furent venus, ils pensoyent recevoir davantage: mais ils receurent aussi chacun un denier.

11 En le recevant, ils murmurèrent contre le maître de la maison,


Martin :

Et l'ayant reçu, ils murmuraient contre le père de famille,

Ostervald :

Et l'ayant reçu, ils murmuraient contre le père de famille,

Darby :

Et l'ayant reçu, ils murmuraient contre le maître de maison,

Crampon :

En le recevant, ils murmuraient contre le père de famille,

Lausanne :

et ils reçurent aussi chacun un denier ; et après l’avoir reçu, ils murmuraient contre le maître de la maison,

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Et l’ayans receu, ils murmuroyent contre le pere de famille:

12 et dirent: Ces derniers n'ont travaillé qu'une heure, et tu les traites à l'égal de nous, qui avons supporté la fatigue du jour et la chaleur.


Martin :

En disant: ces derniers n'ont travaillé qu'une heure, et tu les as faits égaux à nous, qui avons porté le faix du jour, et la chaleur.

Ostervald :

En disant: Ces derniers n'ont travaillé qu'une heure, et tu les as égalés à nous qui avons supporté le poids du jour et la chaleur.

Darby :

disant: Ces derniers n'ont travaillé qu'une heure, et tu les as faits égaux à nous qui avons porté le faix du jour et la chaleur.

Crampon :

en disant : Ces derniers n’ont travaillé qu’une heure, et tu leur donnes autant qu’à nous, qui avons porté le poids du jour et de la chaleur.

Lausanne :

en disant : Ceux-ci, les derniers, n’ont fait qu’une heure, et tu les as égalés à nous, qui avons supporté le poids du jour et la chaleur. —”

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Disans, Ces derniers-ici n’ont travaillé qu’une heure, et tu les as faits pareils à nous, qui avons porté le faix du jour, et la chaleur.

13 Il répondit à l'un d'eux: Mon ami, je ne te fais pas tort; n'es-tu pas convenu avec moi d'un denier?


Martin :

Et il répondit à l'un d'eux, et lui dit: mon ami, je ne te fais point de tort, n'as-tu pas accordé avec moi à un denier?

Ostervald :

Mais il répondit et dit à l'un d'eux: Mon ami, je ne te fais point de tort; n'es-tu pas convenu avec moi d'un denier?

Darby :

Et lui, répondant, dit à l'un d'entre eux: Mon ami, je ne te fais pas tort: n'es-tu pas tombé d'accord avec moi pour un denier?

Crampon :

Mais le Maître s’adressant à l’un d’eux, répondit : Mon ami, je ne te fais point d’injustice : n’es-tu pas convenu avec moi d’un denier ?

Lausanne :

Mais répondant, il dit à l’un d’eux : Compagnon, je ne te fais point de tort ; n’as-tu pas fait accord avec moi pour un denier ?

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Et il respondit à l’un d’eux, et dit, Compagnon, je ne te fais point de tort: n’as-tu pas accordé avec moi à un denier?

14 Prends ce qui te revient, et va-t'en. Je veux donner à ce dernier autant qu'à toi.


Martin :

Prends ce qui est à toi, et t'en va; mais si je veux donner à ce dernier autant qu'à toi,

Ostervald :

Prends ce qui est à toi, et t'en va. Je veux donner à ce dernier autant qu'à toi.

Darby :

Prends ce qui est à toi et va-t'en. Mais je veux donner à ce dernier autant qu'à toi.

Crampon :

Prends ce qui te revient, et va-t’en. Pour moi, je veux donner à ce dernier autant qu’à toi.

Lausanne :

prends le tien{Ou ce qui est tien.} et t’en va. Or je veux donner à ce dernier autant qu’à toi. Ou, ne m’est-il pas permis de faire ce que je veux de ce qui est à moi ? ou ton œil est-il méchant, parce que je suis bon ? —”

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Pren ce qui est tien, et t’en va: je veux donner à ce dernier autant qu’à toi:

15 Ne m'est-il pas permis de faire de mon bien ce que je veux? Ou vois-tu de mauvais oeil que je sois bon? -


Martin :

Ne m'est-il pas permis de faire ce que je veux de mes biens? ton oeil est-il malin de ce que je suis bon?

Ostervald :

Ne m'est-il pas permis de faire ce que je veux de ce qui est à moi? Ton œil est-il méchant parce que je suis bon?

Darby :

Ne m'est-il pas permis de faire ce que je veux de ce qui est mien? Ton oeil est-il méchant, parce que moi, je suis bon?

Crampon :

Ne m’est-il pas permis de faire de mon bien ce que je veux ? Et ton œil sera-t-il mauvais parce que je suis bon ?

Lausanne :

Ainsi les derniers seront les premiers, et les premiers, les derniers ;

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Ne m’est-il pas permis de faire ce que je veux de mes biens? Ton oeil est-il malin de ce que je suis bon?

16 Ainsi les derniers seront les premiers, et les premiers seront les derniers.


Martin :

Ainsi les derniers seront les premiers, et les premiers seront les derniers, car il y a beaucoup d'appelés, mais peu d'élus.

Ostervald :

Ainsi les derniers seront les premiers, et les premiers seront les derniers; car il y en a beaucoup d'appelés, mais peu d'élus.

Darby :

Ainsi les derniers seront les premiers, et les premiers les derniers, car il y a beaucoup d'appelés, mais peu d'élus.

Crampon :

Ainsi les derniers seront les premiers, et les premiers, les derniers ; car il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus. "

Lausanne :

car il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus.

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Ainsi les derniers seront les premiers: et les premiers [seront] les derniers. Car il y a beaucoup d’appellez, mais peu d’éleus.

17 Pendant que Jésus montait à Jérusalem, il prit à part les douze disciples, et il leur dit en chemin:


Martin :

Et Jésus montant à Jérusalem, prit à part sur le chemin ses douze Disciples, et leur dit:

Ostervald :

Et Jésus, montant à Jérusalem, prit à part sur le chemin ses douze disciples, et leur dit:

Darby :

Et Jésus, montant à Jérusalem, prit à part sur le chemin les douze disciples, et leur dit:

Crampon :

Pendant que Jésus montait à Jérusalem, il prit à part les douze disciples et leur dit en chemin :

Lausanne :

Et comme Jésus montait à Jérusalem, il prit à part sur le chemin les douze disciples, et leur dit :

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Et Jésus montant à Jerusalem, prit à part sur le chemin ses douze disciples, et leur dit,

18 Voici, nous montons à Jérusalem, et le Fils de l'homme sera livré aux principaux sacrificateurs et aux scribes. Ils le condamneront à mort,


Martin :

Voici, nous montons à Jérusalem, et le Fils de l'homme sera livré aux principaux Sacrificateurs et aux Scribes, et ils le condamneront à la mort.

Ostervald :

Nous montons à Jérusalem, et le Fils de l'homme sera livré aux principaux sacrificateurs et aux scribes, et ils le condamneront à la mort,

Darby :

Voici, nous montons à Jérusalem, et le fils de l'homme sera livré aux principaux sacrificateurs et aux scribes, et ils le condamneront à mort;

Crampon :

" Voici que nous montons à Jérusalem, et le Fils de l’homme sera livré aux Princes des prêtres et aux Scribes. Ils le condamneront à mort,

Lausanne :

Voici que nous montons à Jérusalem, et le Fils de l’homme sera livré aux principaux sacrificateurs et aux scribes, et ils le condamneront à la mort ;

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Voici, nous montons à Jerusalem, et le Fils de l’homme sera livré aux principaux Sacrificateurs et aux Scribes, et ils le condamneront à mort:

19 et ils le livreront aux païens, pour qu'ils se moquent de lui, le battent de verges, et le crucifient; et le troisième jour il ressuscitera.


Martin :

Ils le livreront aux Gentils pour s'en moquer, le fouetter, et le crucifier; mais le troisième jour il ressuscitera.

Ostervald :

Et ils le livreront aux gentils, pour être moqué, et fouetté et crucifié; mais il ressuscitera le troisième jour.

Darby :

et ils le livreront aux nations pour s'en moquer, et le fouetter, et le crucifier; et le troisième jour il ressuscitera.

Crampon :

et le livreront aux Gentils pour être moqué, flagellé et crucifié ; et il ressuscitera le troisième jour. "

Lausanne :

et ils le livreront aux nations pour qu’on se moque de lui, et qu’on le flagelle, et qu’on le crucifie ; et le troisième jour il se relèvera.

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Et le livreront aux nations pour s’en moquer, et le foüetter, et le crucifier: mais au troisiéme jour il ressuscitera.

20 Alors la mère des fils de Zébédée s'approcha de Jésus avec ses fils, et se prosterna, pour lui faire une demande.


Martin :

Alors la mère des fils de Zébédée vint à lui avec ses fils, se prosternant, et lui demandant une grâce.

Ostervald :

Alors la mère des fils de Zébédée s'approcha de lui avec ses fils, et se prosterna pour lui demander quelque chose.

Darby :

Alors la mère des fils de Zébédée vint à lui avec ses fils, lui rendant hommage et lui demandant quelque chose.

Crampon :

Alors la mère des fils de Zébédée s’approcha de Jésus avec ses fils, et se prosterna devant lui pour lui demander quelque chose.

Lausanne :

Alors la mère des fils de Zébédée s’approcha de lui avec ses fils, l’adorant et lui demandant quelque chose ;

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Alors la mere des fils de Zebedée vint à lui avec ses fils, se prosternant et lui demandant quelque chose.

21 Il lui dit: Que veux-tu? Ordonne, lui dit-elle, que mes deux fils, que voici, soient assis, dans ton royaume, l'un à ta droite et l'autre à ta gauche.


Martin :

Et il lui dit: que veux-tu? Elle lui dit: ordonne que mes deux fils, qui sont ici, soient assis l'un à ta main droite, et l'autre à ta gauche dans ton Royaume.

Ostervald :

Et il lui dit: Que veux-tu? Elle lui dit: Ordonne que mes deux fils, qui sont ici, soient assis l'un à ta droite et l'autre à ta gauche, dans ton royaume.

Darby :

Et il lui dit: Que veux-tu? Elle lui dit: Ordonne que mes deux fils que voici, s'asseyent, l'un à ta droite et l'un à ta gauche, dans ton royaume.

Crampon :

Il lui dit : " Que voulez-vous ? " Elle répondit : " Ordonnez que mes deux fils, que voici, soient assis l’un à votre droite, l’autre à votre gauche, dans votre royaume. "

Lausanne :

et il lui dit : Que veux-tu ? —” Elle lui dit : Ordonne que mes deux fils que voici, soient assis l’un à ta droite et l’autre à ta gauche, dans ton royaume. —”

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Et il lui dit, Que veux-tu? Elle lui dit, Ordonne que mes deux fils qui sont ici, soyent assis, l’un à ta [main] droite, et l’autre à ta gauche, en ton royaume.

22 Jésus répondit: Vous ne savez ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je dois boire? Nous le pouvons, dirent-ils.


Martin :

Et Jésus répondit et dit: vous ne savez ce que vous demandez, pouvez-vous boire la coupe que je dois boire, et être baptisés du baptême dont je dois être baptisé; ils lui répondirent: nous le pouvons.

Ostervald :

Mais Jésus, répondant, leur dit: vous ne savez ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je dois boire, ou être baptisés du baptême dont je dois être baptisé? Ils lui dirent: Nous le pouvons.

Darby :

Et Jésus, répondant, dit: Vous ne savez ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que moi, je vais boire? Ils lui disent: Nous le pouvons.

Crampon :

Jésus leur dit : " Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire le calice que je dois boire ? Nous le pouvons ", lui dirent-ils.

Lausanne :

Mais Jésus répondit et dit : Vous ne savez ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire, et être baptisés du baptême dont je suis baptisé ? —” Ils lui dirent : Nous le pouvons. —”

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Et Jésus respondant, dit, Vous ne sçavez ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je dois boire, et estre baptizez du baptesme duquel je dois estre baptizé? Ils lui dirent, Nous le pouvons.

23 Et il leur répondit: Il est vrai que vous boirez ma coupe; mais pour ce qui est d'être assis à ma droite et à ma gauche, cela ne dépend pas de moi, et ne sera donné qu'à ceux à qui mon Père l'a réservé.


Martin :

Et il leur dit: il est vrai que vous boirez ma coupe, et que vous serez baptisés du baptême dont je serai baptisé; mais d'être assis à ma droite ou à ma gauche, ce n'est point à moi de le donner, mais il sera donné à ceux à qui cela est destiné par mon Père.

Ostervald :

Et il leur dit: Il est vrai que vous boirez ma coupe, et que vous serez baptisés du baptême dont je serai baptisé; mais d'être assis à ma droite et à ma gauche, ce n'est pas à moi à l'accorder; cela ne sera donné qu'à ceux à qui mon Père l'a destiné.

Darby :

Et il leur dit: Vous boirez bien ma coupe; mais de s'asseoir à ma droite et à ma gauche, n'est pas à moi pour le donner, sinon à ceux pour lesquels cela est préparé par mon Père.

Crampon :

Il leur répondit : " Vous boirez en effet mon calice ; quant à être assis à ma droite ou à ma gauche, ce n’est pas à moi de l’accorder ; si ce n’est à ceux à qui mon Père l’a préparé. "

Lausanne :

Et il leur dit : En effet vous boirez ma coupe, et vous serez baptisés du baptême dont je suis baptisé ; mais d’être assis à ma droite et à ma gauche, il ne m’appartient de le donner qu’à ceux auxquels cela a été préparé par mon Père.

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Et il leur dit, De vrai, vous boirez ma coupe, et serez baptizez du baptesme duquel je serai baptizé: mais de seoir à ma droite ou à ma gauche, ce n’est point à moi de le donner, mais [il sera donné] à ceux ausquels il est preparé de mon Pere.

24 Les dix, ayant entendu cela, furent indignés contre les deux frères.


Martin :

Les dix autres Disciples ayant ouï cela, furent indignés contre les deux frères.

Ostervald :

Les dix autres, ayant entendu cela, furent indignés contre ces deux frères.

Darby :

Et les dix, l'ayant entendu, furent indignés à l'égard des deux frères.

Crampon :

Ayant entendu cela, les dix autres furent indignés contre les deux frères.

Lausanne :

Et les dix entendant cela, s’indignèrent au sujet des deux frères.

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Les dix [autres] ayans ouï cela, furent indignez contre les deux frères.

25 Jésus les appela, et dit: Vous savez que les chefs des nations les tyrannisent, et que les grands les asservissent.


Martin :

Mais Jésus les ayant appelés, leur dit: vous savez que les Princes des nations les maîtrisent, et que les Grands usent d'autorité sur elles.

Ostervald :

Et Jésus, les ayant appelés, leur dit: Vous savez que les princes des nations les dominent, et que les grands leur commandent avec autorité.

Darby :

Et Jésus, les ayant appelés auprès de lui, dit: Vous savez que les chefs des nations dominent sur elles, et que les grands usent d'autorité sur elles.

Crampon :

Mais Jésus les appela et leur dit : " Vous savez que les chefs des nations leur commandent en maîtres, et que les grands exercent l’empire sur elles.

Lausanne :

Mais les appelant à lui, Jésus dit : Vous savez que les chefs des nations les dominent, et que les grands usent d’autorité sur elles.

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Or Jésus les ayant appellez, [leur] dit, Vous sçavez, que les princes des nations les maistrisent: et que les grands usent d’autorité sur elles.

26 Il n'en sera pas de même au milieu de vous. Mais quiconque veut être grand parmi vous, qu'il soit votre serviteur;


Martin :

Mais il n'en sera pas ainsi entre vous: au contraire, quiconque voudra être grand entre vous, qu'il soit votre serviteur.

Ostervald :

Mais il n'en doit pas être ainsi parmi vous; au contraire, quiconque voudra être grand parmi vous, qu'il soit votre serviteur.

Darby :

Il n'en sera pas ainsi parmi vous; mais quiconque voudra devenir grand parmi vous sera votre serviteur;

Crampon :

Il n’en sera pas ainsi parmi vous ; mais quiconque veut être grand parmi vous, qu’il se fasse votre serviteur ;

Lausanne :

Mais il n’en sera pas ainsi parmi vous ; au contraire, quiconque veut être grand parmi vous, qu’il soit votre serviteur ;

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Mais il ne sera point ainsi entre vous: au contraire quiconque voudra estre grand entre vous, qu’il soit vostre ministre.

27 et quiconque veut être le premier parmi vous, qu'il soit votre esclave.


Martin :

Et quiconque voudra être le premier entre vous, qu'il soit votre serviteur.

Ostervald :

Et quiconque voudra être le premier entre vous, qu'il soit votre esclave,

Darby :

et quiconque voudra être le premier parmi vous, qu'il soit votre esclave;

Crampon :

et quiconque veut être le premier parmi vous, qu’il se fasse votre esclave.

Lausanne :

et quiconque veut être le premier parmi vous, qu’il soit votre esclave ;

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Et quiconque voudra estre le premier entre vous, qu’il soit vostre serviteur.

28 C'est ainsi que le Fils de l'homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme la rançon de plusieurs.


Martin :

De même que le Fils de l'homme n'est pas venu pour être servi, mais pour servir, et afin de donner sa vie en rançon pour plusieurs.

Ostervald :

Comme le Fils de l'homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour plusieurs.

Darby :

de même que le fils de l'homme n'est pas venu pour être servi, mais pour servir et pour donner sa vie en rançon pour plusieurs.

Crampon :

C’est ainsi que le Fils de l’homme est venu, non pour être servi, mais pour servir, et donner sa vie pour la rançon de la multitude. "

Lausanne :

de même que le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir, et pour donner sa vie{Ou son âme.} en rançon à la place d’un grand nombre.

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Tout ainsi que le Fils de l’homme n’est point venu pour estre servi, mais pour servir, et donner sa vie en rançon pour plusieurs.

29 Lorsqu'ils sortirent de Jéricho, une grande foule suivit Jésus.


Martin :

Et comme ils partaient de Jéricho, une grande troupe le suivit.

Ostervald :

Et comme ils partaient de Jérico, une grande foule le suivit.

Darby :

Et comme ils sortaient de Jéricho, une grande foule le suivit.

Crampon :

Comme ils sortaient de Jéricho, une grande foule le suivit.

Lausanne :

Et comme ils partaient de Jéricho, une grande foule le suivit.

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Et comme ils partoyent de Jerico, une grande troupe le suivit.

30 Et voici, deux aveugles, assis au bord du chemin, entendirent que Jésus passait, et crièrent: Aie pitié de nous, Seigneur, Fils de David!


Martin :

Et voici, deux aveugles qui étaient assis au bord du chemin, ayant ouï que Jésus passait, crièrent, en disant: Seigneur, Fils de David! aie pitié de nous!

Ostervald :

Et deux aveugles qui étaient assis près du chemin, ayant entendu que Jésus passait, crièrent en disant: Seigneur, Fils de David, aie pitié de nous!

Darby :

Et voici, deux aveugles assis sur le bord du chemin, ayant ouï que Jésus passait, s'écrièrent, disant: Aie pitié de nous, Seigneur, Fils de David.

Crampon :

Et voilà que deux aveugles, qui étaient assis sur le bord du chemin, entendant dire que Jésus passait, se mirent à crier : " Seigneur, fils de David, ayez pitié de nous. "

Lausanne :

Et voici que deux aveugles assis au bord du chemin, entendant que Jésus passait, crièrent en disant : Aie pitié de nous, Seigneur, Fils de David !

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Et voici, deux aveugles qui estoyent assis prés du chemin, ayans ouï que Jésus passoit, crierent, disans, Seigneur, Fils de David, aye pitié de nous.

31 La foule les reprenait, pour les faire taire; mais ils crièrent plus fort: Aie pitié de nous, Seigneur, Fils de David!


Martin :

Et la troupe les reprit, afin qu'ils se tussent; mais ils criaient encore plus fort: Seigneur, Fils de David! aie pitié de nous!

Ostervald :

Et le peuple les reprit, pour les faire taire; mais ils criaient plus fort: Seigneur, Fils de David, aie pitié de nous!

Darby :

Et la foule les reprit, afin qu'ils se tussent; mais ils criaient plus fort, disant: Aie pitié de nous, Seigneur, Fils de David.

Crampon :

La foule les gourmandait pour les faire taire ; mais ils criaient plus fort : " Seigneur, fils de David, ayez pitié de nous. "

Lausanne :

Et la foule les réprimanda, afin qu’ils se tussent ; mais eux criaient plus fort, en disant : Aie pitié de nous, Seigneur, Fils de David —”

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Et la troupe les tança, afin qu’ils se teussent: mais ils crioyent tant plus fort, [disans], Seigneur, Fils de David, aye pitié de nous.

32 Jésus s'arrêta, les appela, et dit: Que voulez-vous que je vous fasse?


Martin :

Et Jésus s'arrêtant, les appela, et leur dit: que voulez-vous que je vous fasse?

Ostervald :

Et Jésus, s'arrêtant, les appela et leur dit: Que voulez-vous que je vous fasse?

Darby :

Et Jésus, s'arrêtant, les appela et dit: Que voulez-vous que je vous fasse?

Crampon :

Jésus, s’étant arrêté, les appela et dit : " Que voulez-vous que je vous fasse ?

Lausanne :

Et s’arrêtant, Jésus les appela et dit : Que voulez-vous que je fasse pour vous ? —”

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Et Jésus s’arrestant les appella, et [leur] dit, Que voulez-vous que je vous fasse?

33 Ils lui dirent: Seigneur, que nos yeux s'ouvrent.


Martin :

Ils lui dirent: Seigneur, que nos yeux soient ouverts.

Ostervald :

Ils lui dirent: Seigneur, que nos yeux soient ouverts.

Darby :

Ils lui disent: Seigneur, que nos yeux soient ouverts.

Crampon :

Seigneur, lui dirent-ils, que nos yeux s’ouvrent. "

Lausanne :

Ils lui dirent : Seigneur, que nos yeux soient ouverts.

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Ils lui dirent, Seigneur, que nos yeux soyent ouverts.

34 Ému de compassion, Jésus toucha leurs yeux; et aussitôt ils recouvrèrent la vue, et le suivirent.


Martin :

Et Jésus étant ému de compassion, toucha leurs yeux, et incontinent leurs yeux recouvrèrent la vue; et ils le suivirent.

Ostervald :

Et Jésus, ému de compassion, toucha leurs yeux, et aussitôt ils virent, et ils le suivirent.

Darby :

Et Jésus, ému de compassion, toucha leurs yeux; et aussitôt leurs yeux recouvrèrent la vue; et ils le suivirent.

Crampon :

Ému de compassion, Jésus toucha leurs yeux, et aussitôt ils recouvrèrent la vue et le suivirent.

Lausanne :

Et Jésus, ému de compassion, toucha leurs yeux ; et aussitôt leurs yeux recommencèrent à voir, et ils le suivirent.

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Et Jésus estant esmeu de compassion, toucha leurs yeux: et incontinent leurs yeux recouvrerent la veuë, et ils le suivirent.


Précédent    Suivant


Verset aléatoire pour votre site web       Contacter l'équipe eBible.fr