1 Timothée 1 Traduction Louis Segond


1 Paul, apôtre de Jésus Christ, par ordre de Dieu notre Sauveur et de Jésus Christ notre espérance,


Martin :

Paul Apôtre de Jésus-Christ par le commandement de Dieu notre Sauveur, et du Seigneur Jésus-Christ, notre espérance:

Ostervald :

Paul, apôtre de Jésus-Christ, par le commandement de Dieu, notre Sauveur, et du Seigneur Jésus-Christ, notre espérance,

Darby :

Paul, apôtre de Jésus Christ, selon le commandement de Dieu notre Sauveur et du Christ Jésus notre espérance,

Crampon :

Paul, apôtre de Jésus-Christ, selon l’ordre de Dieu notre Sauveur et du Christ Jésus notre espérance,

Lausanne :

Paul, Envoyé de Jésus-Christ selon le commandement de Dieu notre Sauveur et du Seigneur Jésus-Christ, notre espérance,

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Paul Apostre de Jésus Christ par le mandement de Dieu nostre Sauveur, et du Seigneur Jésus Christ nostre esperance:

2 à Timothée, mon enfant légitime en la foi: que la grâce, la miséricorde et la paix, te soient données de la part de Dieu le Père et de Jésus Christ notre Seigneur!


Martin :

A Timothée mon vrai fils en la foi; que la grâce, la miséricorde et la paix te soient données de la part de Dieu notre Père, et de la part de Jésus-Christ notre Seigneur.

Ostervald :

A Timothée, mon vrai fils en la foi. Grâce, miséricorde, paix de la part de Dieu notre Père, et de Jésus-Christ notre Seigneur.

Darby :

à Timothée, mon véritable enfant dans la foi: Grâce, miséricorde, paix, de la part de Dieu le Père et du Christ Jésus notre Seigneur!

Crampon :

à Timothée, mon véritable fils en la foi : grâce, miséricorde et paix de la part de Dieu le Père et du Christ Jésus notre Seigneur !

Lausanne :

à Timothée mon véritable enfant en la foi ; grâce, miséricorde, paix, de la part de Dieu notre Père et de Jésus-Christ notre Seigneur !

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

A Timothée mon vrai fils en la foi, grace, et misericorde, et paix de par Dieu nostre Pere, et de par Jésus Christ nostre Seigneur.

3 Je te rappelle l'exhortation que je te fis, à mon départ pour la Macédoine, lorsque je t'engageai à rester à Éphèse, afin de recommander à certaines personnes de ne pas enseigner d'autres doctrines,


Martin :

Suivant la prière que je te fis de demeurer à Ephèse, lorsque j'allais en Macédoine, je te prie encore d'annoncer à certaines personnes de n'enseigner point une autre doctrine;

Ostervald :

Comme je t'exhortai, lorsque je partis pour la Macédoine, à demeurer à Éphèse, pour recommander à certaines personnes de ne pas enseigner une doctrine étrangère,

Darby :

Comme je t'ai prié de rester à Éphèse lorsque j'allais en Macédoine, afin que tu ordonnasses à certaines personnes de ne pas enseigner des doctrines étrangères,

Crampon :

Je te rappelle l’exhortation que je te fis en partant pour la Macédoine, de rester à Ephèse, afin d’enjoindre à certaines gens de ne pas enseigner d’autres doctrines,

Lausanne :

Comme je t’exhortai à rester à Éphèse quand j’allai en Macédoine, afin que tu recommandasses à certaines personnes de ne pas enseigner d’autres doctrines,

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Suivant ce dont je t’ai prié que tu demeurasses à Ephese, quand j’allois en Macedone, je t’avertis que tu denonces à certains qu’ils n’enseignent point une diverse doctrine.

4 et de ne pas s'attacher à des fables et à des généalogies sans fin, qui produisent des discussions plutôt qu'elles n'avancent l'oeuvre de Dieu dans la foi.


Martin :

Et de ne s'adonner point aux fables et aux généalogies, qui sont sans fin, et qui produisent plutôt des disputes, que l'édification de Dieu, laquelle consiste en la foi.

Ostervald :

Et de ne pas s'attacher à des fables et à des généalogies sans fin, qui engendrent des disputes, plutôt que l'édification en Dieu, par la foi, je t'y exhorte encore.

Darby :

et de ne pas s'attacher aux fables et aux généalogies interminables, qui produisent des disputes plutôt que l'administration de Dieu, qui est par la foi....

Crampon :

et de ne pas s’attacher à des fables et à des généalogies sans fin, plus propres à exciter des disputes qu’à avancer l’œuvre de Dieu, qui repose sur la foi.

Lausanne :

et de ne pas s’attacher à des fables et à des généalogies interminables, qui produisent des contestations plutôt que l’édification de Dieu, laquelle est en{Ou par.} la foi, [je t’y exhorte encore].

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Et qu’ils ne s’adonnent point aux fables et genealogies qui sont sans fin, lesquelles engendrent plustost des questions que l’edification de Dieu, laquelle consiste en foi.

5 Le but du commandement, c'est une charité venant d'un coeur pur, d'une bonne conscience, et d'une foi sincère.


Martin :

Or la fin du Commandement, c'est la charité qui procède d'un coeur pur, et d'une bonne conscience, et d'une foi sincère:

Ostervald :

Le but du commandement, c'est la charité, qui procède d'un cœur pur, et d'une bonne conscience, et d'une foi sincère.

Darby :

Or la fin de l'ordonnance, c'est l'amour qui procède d'un coeur pur et d'une bonne conscience et d'une foi sincère,

Crampon :

Le but de cette recommandation, c’est une charité venant d’un cœur pur, d’une bonne conscience et d’une foi sincère.

Lausanne :

Or la fin de la recommandation, c’est l’amour, qui vient d’un cœur pur et d’une bonne conscience et d’une foi sans hypocrisie ;

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Or la fin du commandement, c’est la charité procedante d’un coeur pur, et d’une bonne conscience, et d’une foi non feinte.

6 Quelques-uns, s'étant détournés de ces choses, se sont égarés dans de vains discours;


Martin :

Desquelles choses quelques-uns s'étant écartés, se sont détournés à un vain babil.

Ostervald :

Quelques-uns s'en étant détournés, se sont égarés dans de vains discours;

Darby :

dont quelques-uns s'étant écartés, se sont détournés à un vain babil,

Crampon :

Quelques-uns, ayant perdu de vue ces choses, se sont égarés dans un vain bavardage ;

Lausanne :

desquelles choses quelques-uns s’étant écartés, ils se sont ainsi détournés à de vains discours,

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Desquelles choses quelques-uns s’estant dévoyez, se sont destournez à un vain babil:

7 ils veulent être docteurs de la loi, et ils ne comprennent ni ce qu'ils disent, ni ce qu'ils affirment.


Martin :

Voulant être docteurs de la Loi, mais n'entendant point ni ce qu'ils disent, ni ce qu'ils assurent.

Ostervald :

Prétendant être docteurs de la loi, quoiqu'ils n'entendent ni ce qu'ils disent, ni ce qu'ils donnent comme certain.

Darby :

voulant être docteurs de la loi, n'entendant ni ce qu'ils disent, ni ce sur quoi ils insistent.

Crampon :

ils ont la prétention d’être des docteurs de la Loi ; et ils ne comprennent ni ce qu’ils disent, ni ce qu’ils affirment.

Lausanne :

voulant être docteurs de la loi, et ne comprenant ni ce qu’ils disent ni ce qu’ils affirment avec force.

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Voulant estre docteurs de la Loi, n’entendant point les choses qu’ils disent, ni desquelles ils asseurent.

8 Nous n'ignorons pas que la loi est bonne, pourvu qu'on en fasse un usage légitime,


Martin :

Or nous savons que la Loi est bonne, si quelqu'un en use légitimement.

Ostervald :

Or, nous savons que la loi est bonne pour celui qui en fait un usage légitime,

Darby :

Mais nous savons que la loi est bonne, si quelqu'un en use légitimement,

Crampon :

Nous savons que la Loi est bonne, pourvu qu’on en fasse un usage légitime,

Lausanne :

Or nous savons que la loi est bonne, si l’on en use légitimement,

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Or nous sçavons que la Loi est bonne, si quelqu’un en use legitimement:

9 sachant bien que la loi n'est pas faite pour le juste, mais pour les méchants et les rebelles, les impies et les pécheurs, les irréligieux et les profanes, les parricides, les meurtriers,


Martin :

Sachant ceci, que la Loi n'est point donnée pour le juste, mais pour les iniques, et pour ceux qui ne se peuvent point ranger; pour ceux qui sont sans piété, et qui vivent mal; pour des gens sans religion, et pour les profanes; pour les meurtriers de père et de mère, et pour les homicides;

Ostervald :

Et qui sait que la loi a été établie, non pas pour le juste, mais pour les méchants et les rebelles, pour les impies et les pécheurs, pour les gens sans religion et les profanes, pour les meurtriers de père et de mère, et les homicides,

Darby :

sachant ceci, que la loi n'est pas pour le juste, mais pour les iniques et les insubordonnés, pour les impies et les pécheurs, pour les gens sans piété et les profanes, pour les batteurs de père et les batteurs de mère, pour les homicides,

Crampon :

et qu’on retienne bien qu’elle n’est pas faite pour le juste, mais pour les méchants et les rebelles, pour les impies et les pécheurs, pour les irréligieux et les profanes, pour ceux qui maltraitent leur père et leur mère, pour les meurtriers,

Lausanne :

sachant ceci, que ce n’est pas pour le juste que [la] loi est là, mais pour les iniques{Ou les hommes sans loi.} et les insoumis, pour les impies et les pécheurs, pour les gens immoraux et les profanes, pour ceux qui frappent leur père et ceux qui frappent leur mère,

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Sçachant cela, que la Loi n’est point mise pour le juste, mais pour les iniques, et qui ne se peuvent ranger: pour ceux qui sont sans pieté, et les mal-vivans: pour les gens sans religion, et profanes: pour les meurtriers de pere et de mere, et homicides:

10 les impudiques, les infâmes, les voleurs d'hommes, les menteurs, les parjures, et tout ce qui est contraire à la saine doctrine, -


Martin :

Pour les fornicateurs, pour ceux qui commettent des péchés contre nature, pour ceux qui dérobent des hommes, pour les menteurs, pour les parjures, et contre telle autre chose qui est contraire à la saine doctrine;

Ostervald :

Pour les fornicateurs, les abominables, les voleurs d'hommes, les menteurs, les parjures, et tout ce qui est contraire à la saine doctrine,

Darby :

pour les fornicateurs, pour ceux qui abusent d'eux-mêmes avec des hommes, pour les voleurs d'hommes, les menteurs, les parjures, et s'il y a quelque autre chose qui soit opposée à la saine doctrine,

Crampon :

les impudiques, les infâmes, les voleurs d’hommes, les menteurs, les parjures, et pour quiconque commet tout autre crime contraire à la saine doctrine.

Lausanne :

pour les homicides, pour les fornicateurs, pour les pédérastes, pour les voleurs d’hommes, les menteurs, les parjures et toute autre chose opposée à la saine doctrine,

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Pour les paillards, pour ceux qui habitent avec les masles, les parjures: et s’il y a quelque autre chose qui soit contraire à la saine doctrine:

11 conformément à l'Évangile de la gloire du Dieu bienheureux, Évangile qui m'a été confié.


Martin :

Suivant l'Evangile de la gloire de Dieu bienheureux, lequel Evangile m'a été commis.

Ostervald :

Conformément au glorieux Évangile du Dieu bienheureux, dont la dispensation m'a été confiée.

Darby :

suivant l'évangile de la gloire du Dieu bienheureux, qui m'a été confié.

Crampon :

Ainsi l’enseigne l’Évangile de la gloire du Dieu bienheureux, Évangile qui m’a été confié.

Lausanne :

selon la bonne nouvelle de la gloire du Dieu bienheureux, qui m’a été confiée.

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Suivant l’Evangile de la gloire de Dieu bien-heureux, lequel Evangile m’est commis.

12 Je rends grâces à celui qui m'a fortifié, à Jésus Christ notre Seigneur, de ce qu'il m'a jugé fidèle,


Martin :

Et je rends grâces à celui qui m'a fortifié, c'est-à-dire, à Jésus-Christ notre Seigneur, de ce qu'il m'a estimé fidèle, m'ayant établi dans le Ministère;

Ostervald :

Et je rends grâces à celui qui m'a fortifié, à Jésus-Christ notre Seigneur, de ce qu'il m'a jugé fidèle, en m'établissant dans le ministère,

Darby :

Et je rends grâces au Christ Jésus, notre Seigneur, qui m'a fortifié, de ce qu'il m'a estimé fidèle, m'ayant établi dans le service,

Crampon :

Je rends grâces à celui qui m’a fortifié, au Christ Jésus notre Seigneur, de ce qu’il m’a jugé digne de sa confiance, en m’établissant dans le ministère,

Lausanne :

Et je rends grâces à celui qui m’a fortifié, à Jésus-Christ notre Seigneur, de ce qu’il m’a estimé fidèle, en m’établissant pour le ministère,

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Et je rens graces à celui qui m’a fortifié, assavoir à Jésus Christ nostre Seigneur, de ce qu’il m’a estimé fidele, m’ayant establi au ministere:

13 en m'établissant dans le ministère, moi qui étais auparavant un blasphémateur, un persécuteur, un homme violent. Mais j'ai obtenu miséricorde, parce que j'agissais par ignorance, dans l'incrédulité;


Martin :

Moi qui auparavant étais un blasphémateur, et un persécuteur, et un oppresseur, mais j'ai obtenu miséricorde parce que j'ai agi par ignorance, étant dans l'infidélité.

Ostervald :

Moi qui étais auparavant un blasphémateur, un persécuteur, un homme violent; mais j'ai obtenu miséricorde, parce que j'agissais par ignorance, étant dans l'incrédulité.

Darby :

moi qui auparavant étais un blasphémateur, et un persécuteur, et un outrageux; mais miséricorde m'a été faite, parce que j'ai agi dans l'ignorance, dans l'incrédulité;

Crampon :

moi qui fus autrefois un blasphémateur, un persécuteur, un insulteur. Mais j’ai obtenu miséricorde, parce que j’agissais par ignorance, n’ayant pas encore la foi ;

Lausanne :

moi qui étais auparavant blasphémateur et persécuteur et outrageux ; mais miséricorde m’a été faite, parce que c’est par ignorance que j’ai agi dans l’incrédulité ;

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Moi qui estois auparavant un blasphemateur, et persecuteur, et oppresseur: mais misericorde m’a esté faite, entant que je l’ai fait par ignorance, estant en infidelité.

14 et la grâce de notre Seigneur a surabondé, avec la foi et la charité qui est en Jésus Christ.


Martin :

Or la grâce de Notre-Seigneur a surabondé en moi, avec la foi, et avec l'amour qui est en Jésus-Christ.

Ostervald :

Et la grâce de notre Seigneur a surabondé en moi, avec la foi et la charité qui est en Jésus-Christ.

Darby :

et la grâce de notre Seigneur a surabondé avec la foi et l'amour qui est dans le Christ Jésus.

Crampon :

et la grâce de notre Seigneur a surabondé avec la foi et la charité qui est dans le Christ Jésus.

Lausanne :

et la grâce de notre Seigneur s’est abondamment multipliée, avec la foi et l’amour qui est dans le Christ, Jésus.

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Mais la grace de nostre Seigneur a d’autant plus abondé avec foi et dilection, laquelle est en Jésus Christ.

15 C'est une parole certaine et entièrement digne d'être reçue, que Jésus Christ est venu dans le monde pour sauver les pécheurs, dont je suis le premier.


Martin :

Cette parole est certaine, et digne d'être entièrement reçue, que Jésus-Christ est venu au monde pour sauver les pécheurs, desquels je suis le premier.

Ostervald :

Cette parole est certaine et digne de toute confiance; c'est que Jésus-Christ est venu au monde pour sauver les pécheurs, dont je suis le premier.

Darby :

Cette parole est certaine et digne de toute acceptation, que le Christ Jésus est venu dans le monde pour sauver les pécheurs, dont moi je suis le premier.

Crampon :

C’est une parole digne de foi et qui mérite toute créance, que le Christ Jésus est venu dans le monde pour sauver les pécheurs, dont je suis le premier.

Lausanne :

Cette parole est certaine et digne d’être entièrement reçue, que Jésus-Christ est venu dans le monde pour sauver des pécheurs, dont je suis le premier.

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Cette parole est certaine, et digne d’estre entierement receuë, c’est que Jésus Christ est venu au monde pour sauver les pecheurs, desquels je suis le premier.

16 Mais j'ai obtenu miséricorde, afin que Jésus Christ fît voir en moi le premier toute sa longanimité, pour que je servisse d'exemple à ceux qui croiraient en lui pour la vie éternelle.


Martin :

Mais j'ai obtenu grâce, afin que Jésus-Christ montrât en moi le premier toute sa clémence, pour servir d'exemple à ceux qui viendront à croire en lui pour la vie éternelle.

Ostervald :

Mais c'est pour cela que j'ai obtenu miséricorde, afin que Jésus-Christ fît voir, en moi le premier, une parfaite clémence, pour servir d'exemple à ceux qui croiront en lui, pour la vie éternelle.

Darby :

Mais miséricorde m'a été faite, à cause de ceci, savoir, afin qu'en moi, le premier, Jésus Christ montrât toute sa patience, afin que je fusse un exemple de ceux qui viendront à croire en lui pour la vie éternelle.

Crampon :

Mais j’ai obtenu miséricorde, précisément afin que le Christ Jésus fît voir, en moi le premier, toute sa longanimité, pour que je servisse d’exemple à ceux qui, à l’avenir, croiront en lui pour la vie éternelle.

Lausanne :

Mais à cause de ceci miséricorde m’a été faite, afin qu’en moi le premier, Jésus-Christ montrât toute sa longanimité, pour [que je fusse] le modèle{Ou un exemple.} de ceux qui croiront en lui pour la vie éternelle.

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Mais pour cette cause misericorde m’a esté faite, afin que Jésus Christ montrast en moi le premier toute clemence, pour un exemplaire à ceux qui viendront à croire en lui à vie eternelle.

17 Au roi des siècles, immortel, invisible, seul Dieu, soient honneur et gloire, aux siècles des siècles! Amen!


Martin :

Or au Roi des siècles, immortel, invisible, à Dieu seul sage soit honneur et gloire aux siècles des siècles, Amen!

Ostervald :

Au roi des siècles, immortel, invisible, à Dieu, seul sage, soient honneur et gloire aux siècles des siècles! Amen.

Darby :

Or, qu'au roi des siècles, l'incorruptible, invisible, seul Dieu, soit honneur et gloire aux siècles des siècles! Amen.

Crampon :

Au Roi des siècles, immortel, invisible, seul Dieu, honneur et gloire dans les siècles des siècles ! Amen !

Lausanne :

Or, au Roi des siècles, incorruptible, invisible, au Dieu seul sage, honneur et gloire aux siècles des siècles, amen !

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Or au Roi des siecles, immortel, invisible, à Dieu seul sage, soit honneur et gloire és siecles des siecles. Amen.

18 Le commandement que je t'adresse, Timothée, mon enfant, selon les prophéties faites précédemment à ton sujet, c'est que, d'après elles, tu combattes le bon combat,


Martin :

Mon fils Timothée, je te recommande ce commandement, que conformément aux prophéties qui auparavant ont été faites de toi, tu t'acquittes, selon elles, du devoir de combattre en cette bonne guerre;

Ostervald :

Mon fils Timothée, ce que je te recommande, c'est que, conformément aux prophéties qui ont été faites précédemment sur toi, tu combattes suivant elles le bon combat,

Darby :

Je te confie cette ordonnance, mon enfant Timothée, selon les prophéties qui ont été précédemment faites à ton sujet, afin que par elles tu combattes le bon combat,

Crampon :

Voilà la recommandation que je t’adresse, Timothée, mon enfant, suivant les prophéties faites précédemment à ton sujet, afin que d’après elles, tu combattes le bon combat,

Lausanne :

Voici la recommandation que je t’adresse, mon enfant Timothée, selon les prophéties faites précédemment à ton sujet, c’est que tu fasses, en elles, la bonne guerre, gardant la foi et une bonne conscience.

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Mon fils Timothée, je te recommande ce Commandement, que selon les propheties qui auparavant ont esté de toi, par elles tu fasses devoir de guerroyer en bonne guerre.

19 en gardant la foi et une bonne conscience. Cette conscience, quelques-uns l'ont perdue, et ils ont fait naufrage par rapport à la foi.


Martin :

Gardant la foi avec une bonne conscience, laquelle quelques-uns ayant rejetée, ont fait naufrage quant à la foi;

Ostervald :

En gardant la foi et une bonne conscience; quelques-uns ayant perdu celle-ci, ont fait naufrage quant à la foi;

Darby :

gardant la foi et une bonne conscience, que quelques-uns ayant rejetée, ils ont fait naufrage quant à la foi;

Crampon :

en gardant la foi et une bonne conscience. Quelques-uns pour y avoir renoncé, ont fait naufrage dans la foi.

Lausanne :

Quelques-uns ayant repoussé celle-ci ont fait naufrage quant à la foi.

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

Ayant foi et bonne conscience, laquelle quelques-uns ayant rejettée ont fait naufrage quant à la foi:

20 De ce nombre sont Hyménée et Alexandre, que j'ai livrés à Satan, afin qu'ils apprennent à ne pas blasphémer.


Martin :

Entre lesquels sont Hyménée et Alexandre, que j'ai livrés à Satan, afin qu'ils apprennent par ce châtiment à ne plus blasphémer.

Ostervald :

De ce nombre sont Hyménée et Alexandre, que j'ai livrés à Satan, afin qu'ils apprennent à ne point blasphémer.

Darby :

du nombre desquels sont Hyménée et Alexandre, que j'ai livrés à Satan, afin qu'ils apprennent à ne pas blasphémer.

Crampon :

De ce nombre sont Hyménée et Alexandre, que j’ai livrés à Satan, afin de leur apprendre à ne point blasphémer.

Lausanne :

De ce nombre sont Hyménée et Alexandre que j’ai livrés à Satan l’Adversaire), pour que, corrigés, ils apprennent à ne point blasphémer.

Bible de Genève (N.T.) [Ancien Français] :

D’entre lesquels sont Hymenée, et Alexandre, lesquels j’ai livré à Satan, afin qu’ils apprennent par ce chastiment à ne plus blasphemer.


Suivant


Verset aléatoire pour votre site web       Contacter l'équipe eBible.fr